C’est ainsi que tout a commencé …

.. Autour d’un café… un café partagé avec de tout nouveaux collègues…
Et puis ce coup de fil qui allait tout changer : « Marie-Laure, tu es DID, tu pars à l’hôpital tout de suite ».Ces 3 lettres prononcées sans détour par mon médecin, m’ont laissée ridiculement sans voix. Mon cœur s’est comme arrêté : j’ai compris , j’ai senti que c’était grave mais sans vraiment savoir pourquoi.

Dans l’heure qui suivait, j’étais à l’hôpital, branchée à une pompe à insuline… Je comprenais alors la signification de DID : j’étais devenue Diabétique Insulino-Dépendante. Je devenais dépendante… dépendante à des perfusions d’insuline que mon corps ne fabriquerait désormais plus jamais.

Hospitalisée d’urgence, perfusée, en chambre partagée avec une vieille dame aveugle et déprimée qui me projetais dans mon avenir : j’entrais dans un véritable cauchemar.

Rien n’aurait pu me laisser présager tout ça. A l’aube de mes 25 ans, je vivais une existence plus que normale : fraîchement diplômée, je venais juste d’intégrer l’entreprise que je convoitais. J’allais emménager avec mon petit ami, je voyageais, sortais… Et en trois lettres, mon insouciance s’est envolée et a laissé place à des questions, des doutes, des peurs …

Le diabète, je ne connaissais pas… ou simplement comme étant cette maladie de l’excès de sucre. Alors pourquoi moi, qui faisais attention à mon alimentation? Quelle injustice!

Et puis j’ai appris… j’ai compris que ce Diabète de Type 1 qui s’était invité, n’était pas venu me punir d’avoir mangé trop de sucreries… Une partie de mon corps a tout simplement cessé de fonctionner, comme ça, sans raison apparente.

Difficile d’accepter le diagnostic sans trouver de coupable à blâmer.

Difficile d’apprivoiser cette maladie invisible et sournoise.

Difficile aussi de lutter contre les préjugés, d’expliquer à ses proches, à sa famille que le sucre peut à la fois être mon pire ennemi et mon meilleur allié.

J’ai rapidement décidé de ne pas me laisser abattre, de continuer à vivre, non pas comme si de rien n’était mais en trouvant le juste équilibre entre mes envies et mes contraintes.

Depuis 10 ans maintenant, il partage mon quotidien et ne me laisse jamais de répit, entre les injections, les contrôles glycémiques, les sautes d’humeur liées aux hyperglycémies, les frénésies de bonbons pour calmer les hypo, les visites au labo, les consultations médicales … Ce n’est pas facile tous les jours mais aujourd’hui, malgré les épreuves, les doutes et les incertitudes, ma vie me semble douce : je suis en «bonne santé » (je n’ai encore aucune complication), j’ai une jolie maison, une merveilleuse famille, 3 magnifiques petites filles.

Alors, comme pour clore et célébrer cette première décennie de diabète, j’ai décidé de lancer ĒLO.LEÕ pour rendre visible l’invisible et apporter un peu de douceur au quotidien des diabétiques et de leur entourage, qui luttent chaque jour contre ce fantôme.

Pourquoi ce nom, ĒLO.LEÕ ?

LEÕ, en clin d’oeil à Leonard Thompson, premier patient diabétique a avoir été traité par insuline.

Depuis 1922, le quotidien des diabétiques a bien changé. C’est une façon de lui adresser un petit «hello» malicieux.

Les Léonard sont également réputés pour être forts comme des lions… comme tous les diabétiques qui, quotidiennement, font face à la maladie !

Les accents viennent quant à eux symboliser, pour le Ē, l’équilibre glycémique que nous fantasmons tous et pour le Õ, les hypo et hyperglycémies que nous vivons dans la vraie vie.

ĒLO.LEÕ, une marque responsable et engagée

Pour rendre la vie encore plus douce, 3,1% des ventes sont reversées à la recherche contre le diabète.

3,1% c’est la glycémie que l’on m’a annoncée quand je suis arrivée à l’hôpital, quand un taux normal ne doit pas excéder 1,10g/l à jeûn

Tous les textiles sont issus de l’agriculture biologique, 100% certifiés GOTS et Oeko Tex.

Toutes les collections textiles sont en pré-commandes, pour ne produire que le nécessaire et ne pas générer de stocks inutiles.

Les commandes sont expédiées avec la solution Hipli, les colis réutilisables.

Découvrir nos certifications et engagements